Catégorie : Critiques

OVNI(s)

de Clémence Dargent et Martin Douaire, 2021, **** Je ne veux pas croire ! Telle pour­rait être la devise de Didier Mathure, qui vient d’être pla­car­dé à la tête du
Read More

La panthère des neiges

de Marie Amiguet et Vincent Munier, 2021, **** Vous connais­sez la dif­fé­rence entre une mon­tagne et un pho­to­graphe ani­ma­lier ? La mon­tagne bouge beau­coup plus vite. L’autre dif­fé­rence, c’est que dans
Read More

Promising young woman

d’Emerald Fennell, 2020, **** C’est l’his­toire ordi­naire d’une fêtarde qui pro­fite d’une soi­rée dans un bar. Sévèrement alcoo­li­sée, elle croise un gen­til gar­çon qui la rac­com­pagne. Et puis, bon,
Read More

Don’t look up : déni cosmique

d’Adam McKay, 2021, **** On pour­rait mesu­rer la gran­deur d’une socié­té à sa capa­ci­té à anti­ci­per les catas­trophes, à les pré­pa­rer et à les éviter. Et, dans ce cas,
Read More

Matrix resurrections

de Lana Wachowski, 2021, ***+ Tom s’en­nuie. C’est l’ar­ché­type du type des­ti­né à être artiste mau­dit ou mes­sie, mais il a un pro­blème : il a réus­si. Le jeu qu’il
Read More

Matrix revolutions

longue bas­ton bor­dé­lique des Wachowski, 2003 Il y a des films qu’on suit reli­gieu­se­ment. Qu’on n’ar­rê­te­ra pas si le fac­teur sonne avec un colis urgent. Qu’on hési­te­ra même
Read More

Matrix reloaded

des Wachowski, 2003, * En phy­sique rela­ti­viste, l’es­pace-temps peut être plus ou moins dila­té selon les endroits-moments. Du coup, on peut avoir des dis­tances-durées dif­fé­rentes entre des points dont
Read More

Matrix

des Wachowski, 1999, *** C’est l’his­toire de Luke Harry Sarah Jésus rah punaise je les confonds tous bref de l’é­lu, un type ordi­naire qui est appe­lé à sau­ver le
Read More

The Terror

de David Kajganich et Soo Hugh, 2018, **** Nous sommes en 1847. Le Terror et l’Erebus naviguent de conserve depuis deux ans. Leur com­man­dant, John Franklin, un com­mo­dore expé­ri­men­té spé­cia­liste
Read More

Tales of the City

bijou de Lauren Morelli, 2019 C’est une mai­son blanche accro­chée à la col­line, où l’on vient à pied, peu­plée de grands lits et de musique, peu­plée de lumière
Read More