Étiquette : japonais

Akira

de Katsuhiro Ōtomo, 1988, ** Kaori n’a pas de bol. Bon, bien sûr, comme toutes les lycéennes, on pour­ra dire qu’elle aurait dû se méfier des bōsō­zo­kus eu
Read More

Death note

de Tetsurō Araki, Takeshi Obata et Tsugumi Ōba, 2006–2007, * Pour tuer quel­qu’un, les dieux de la mort notent son nom dans un car­net. De temps en temps,
Read More

Signé Cat’s Eyes

de Yoshio Takeuchi et Kenji Kodama d’a­près Tsukasa Hōjō, 1983–1986, *** Les made­leines ne se dévorent pas tou­jours dans l’ordre. Alors que j’ai revu tous les Nicky Larson
Read More

暗殺教室

de Noriko Ozaki et Seiji Kishi d’a­près Yūsei Matsui, 2015–2016, **** Nous sommes une classe d’as­sas­sins. Notre cible : le pro­fes­seur. Les élèves de 3e E du col­lège de
Read More

Midway

de Roland Emmerich, 2019, * Le saviez-vous ? Les avions amé­ri­cains, en 42, c’é­tait de la merde. Enfin, ceux de la marine, je veux dire. Les Mitchell de la
Read More

Une affaire de famille

de Hirokazu Koreeda, 2018, **** C’est une famille pauvre, qui habite une petite mai­son tra­di­tion­nelle en ban­lieue, au milieu des immeubles d’ap­par­te­ments. S’y entassent une grand-mère, un couple,
Read More

Miraï, ma petite sœur

de Mamoru Hosoda, 2018, **** Quatre ans, c’est le mau­vais âge pour avoir une petite sœur : on se sou­vient bien de l’é­poque où on mono­po­li­sait l’a­mour de ses
Read More

聲の形

de Naoko Yamada, 2018, **** 苛め. Ça se pro­nonce « ijime » et c’est un véri­table fac­teur de cohé­sion sociale : vous pre­nez quel­qu’un et vous en faites le souffre-dou­leur du
Read More

Mary et la fleur de la sorcière

de Hiromasa Yonebayashi, 2017, **** Vous connais­sez Yonebayashi. Vous savez, quand les stu­dios Ghibli cher­chaient un héri­tier à Hayao Miyazaki / rem­pla­çant au regret­té Yoshifumi Kondō, ils ont
Read More