Le hobbit : la désolation de Smaug

de Peter Jackson, 2013, ***

La suite du précédent, toujours un peu long par moments (toujours ce truc de trois films à partir d’un roman de 500 pages), toujours bien réalisé, avec une musique un peu envahissante et une baston finale un peu trop longue.