The bling ring

de Sofia Coppola, 2013, **

La vie fas­ci­nante de gosses de riches bour­geois, lais­sés en roue libre avec leurs fan­tasmes super­fi­ciels, qui cha­pardent des affaires dans des vil­las de célé­bri­tés pour s’approprier une par­tie de leur vie.

On hésite un peu entre éloge du néant et cri­tique de la super­fi­cia­li­té de la socié­té amé­ri­caine (qui fait des stars de petits voleurs sans enver­gure), mais glo­ba­le­ment, c’est juste ni mau­vais ni pas­sion­nant et ça doit pou­voir s’oublier assez vite.