The bling ring

de Sofia Coppola, 2013, **

La vie fascinante de gosses de riches bourgeois, laissés en roue libre avec leurs fantasmes superficiels, qui chapardent des affaires dans des villas de célébrités pour s’approprier une partie de leur vie.

On hésite un peu entre éloge du néant et critique de la superficialité de la société américaine (qui fait des stars de petits voleurs sans envergure), mais globalement, c’est juste ni mauvais ni passionnant et ça doit pouvoir s’oublier assez vite.