Comment tuer son boss ?

de Seth Gordon, 2011, ***

Qu’en dire ? C’est exactement ce qu’on peut en attendre : des numéros d’acteurs impayables (Spacey en sadique brutal, j’adore, Farrell en cynique cocaïnomane, ça passe toujours, Anniston en nymphomane obsédée, c’est étonnamment réussi, et le duo Bateman-Sudeikis tourne vraiment très bien), quelques dialogues très réussis, une poignée de scènes savoureuses et hilarantes…

et aussi une réalisation sans histoire, une photo sans panache, un scénario hautement prévisible, des retournements qui ne retourneront que ceux qui n’ont jamais vu une comédie policière américaine.

Bref, quand on a envie de voir ça, on peut y aller les yeux fermés : ça remplit son office à 100 %. Mais si on a envie de voir un grand film, mieux vaut se refaire American beauty, Bon baisers de Bruges ou Juno, parce que c’est pas là que vous comprendrez mon adoration pour ces acteurs.