Match retour

de Peter Segal, 2013, ****

Histoire de finir ma semaine boxe en beauté, j’ai eu l’idée saugrenue de me faire Match retour, l’histoire de deux boxeurs quinquagénaires qui, après s’être affrontés deux fois avec une victoire chacun, ont laissé leurs fans rêver de la belle. Quinquagénaires, se haïssant toujours mais attirés par une opportunité financière difficile à refuser, les deux acceptent de remonter sur le ring.

Alors bien sûr, ça vole pas très haut. C’est un film de vieux potaches qui parodient leurs rôles des années 80, avec Stallone en vieil ouvrier blasé et De Niro en vieux coureurs de jupons égocentrique. La quantité de clins d’œil à la série des Rocky est impressionnante ; j’en ai vu moins pour Raging bull, mais faut dire que je l’ai vu qu’une fois et ça commence à date. C’est un enfilement de clichés et de gags plus ou moins répétitifs et le scénario ne cherche nullement à dépasser la comédie ordinaire.

Mais ça fonctionne pas si mal, le duo de têtes de mules a un certain charme, les dialogues sont assez bien écrits pour faire sourire régulièrement, et sans être un chef-d’œuvre ce film est loin de mériter l’acharnement critique dont il a fait l’objet.