Les nouveaux héros

de Don Hall et Chris Williams, ***

Comme j’en ai marre de répéter toujours la même chose, je vais pas détailler les aspects techniques, irréprochablement maîtrisés à l’habitude du studio.

Non, je vais plutôt parler du scénario et des personnages. Vous avez vu Dragons 2 ? Et bien… Ah mince, j’ai dit que je voulais pas répéter toujours la même chose. Bon ben c’est le poncif des ados qui combattent un ennemi ridiculement puissant, quoi.

Du coup, j’ai plus qu’à parler des références multiples pour trentenaires glissées çà et là (on dirait que ma génération emmène beaucoup ses gosses au ciné, en tout cas les producteurs prennent beaucoup soin de nous dans les derniers films pour enfants). Vous trouverez donc des réminiscences dIron man, Godzilla, Akira, Tron, Spider-man, et douze mille autres trucs du genre (même le mythe de Frankenstein a droit à son clin d’œil), le tout devant sans doute compenser le manque de vraie originalité du scénario.

L’ensemble est loin d’être mauvais : c’est rythmé, parfois amusant, bien réalisé et bien fichu. Mais c’est surtout 1h45 d’impression de déjà-vu.