Godzilla

de Gareth Edwards, 2014, **

Vous vous souvenez de Alien vs Predator ?

Ben rebelote. Revoilà le film qui oppose deux trucs monstrueux que l’homme il est tout petit insignifiant à côté, version bourrin bien con, pas réaliste pour deux sous (ah, quand on coupe le courant dans un F-22, il part en vrille ?) mais vaguement distrayant.

Enfin, avec des espèces de punaises géantes dans le rôle des aliens et une sorte de lézard géant dans celui du predator, bien sûr.