Mission : Impossible — protocole fantôme

de Brad Bird, 2011, ***

Globalement, un film d’ac­tion assez clas­sique, construit de scène en scène dans une pro­gres­sion régu­lière.

Dans le détail, beau­coup plus d’hu­mour et notam­ment d’au­to-déri­sion que dans les pré­cé­dents opus, quelques scènes vrai­ment gaguesques que Tex Avery n’au­rait pas reniées, un pas­sage fran­che­ment ins­pi­ré de jeux de plates-formes façon Super Mario, et beau­coup de voi­tures du groupe BMW détruites.

Distrayant, par­fois drôle, pré­vi­sible et inco­hé­rent (ah oui, un mis­sile balis­tique, ses tuyères fonc­tionnent pen­dant la tota­li­té du vol, tout le monde le sait…), mais ça rem­plit tota­le­ment le contrat : amu­ser sans fati­guer.

Par contre, ça donne pas envie de visi­ter la Burj Khalifa : toutes ces pannes d’as­cen­seur, c’est inquié­tant, quand même. ^^