Rhum express

de Bruce Robinson, 2011, *

Passé une pre­mière demi-heure sym­pa mais bor­dé­lique, le film s’appliquera à vous dégoû­ter du rhum, des femmes, des pro­mo­teurs immo­bi­liers, des Caraïbes et du jour­na­lisme.

Dommage, les acteurs méri­taient mieux.