Rhum express

de Bruce Robinson, 2011, *

Passé une première demi-heure sympa mais bordélique, le film s’appliquera à vous dégoûter du rhum, des femmes, des promoteurs immobiliers, des Caraïbes et du journalisme.

Dommage, les acteurs méritaient mieux.