Les invités de mon père

de Anne le Ny, 2009, ***

Film cho­ral à la fran­çaise, qui traite de l’accueil de sans papiers, d’engagements, de convic­tions, du rap­port de celle-ci avec la réa­li­té, de rela­tions frère-sœur et parents-enfants, d’amour chez les vieux etc.

Comme sou­vent pour ce type de films, une pre­mière demi-heure réjouis­sante, pleine de vita­li­té et de dia­logues cise­lés, sui­vie d’une période de flot­te­ment avant une fin un peu télé­pho­née (recon­nais­sons tout de même une ten­ta­tive de faire ori­gi­nal et l’excellente occa­sion de confron­ter une ultime fois le fils à ses convic­tions). De très bons acteurs, une réa­li­sa­tion banale, un mon­tage par­fois un peu ban­cal niveau rythme, un scé­na­rio pas exempt de bons sen­ti­ments mais pas trop lourd non plus, des répliques qui font mouche.

Bref, un film cho­ral à la fran­çaise.