Les invités de mon père

de Anne le Ny, 2009, ***

Film choral à la française, qui traite de l’accueil de sans papiers, d’engagements, de convictions, du rapport de celle-ci avec la réalité, de relations frère-sœur et parents-enfants, d’amour chez les vieux etc.

Comme souvent pour ce type de films, une première demi-heure réjouissante, pleine de vitalité et de dialogues ciselés, suivie d’une période de flottement avant une fin un peu téléphonée (reconnaissons tout de même une tentative de faire original et l’excellente occasion de confronter une ultime fois le fils à ses convictions). De très bons acteurs, une réalisation banale, un montage parfois un peu bancal niveau rythme, un scénario pas exempt de bons sentiments mais pas trop lourd non plus, des répliques qui font mouche.

Bref, un film choral à la française.