Bienvenue à Gattaca

d’Andrew Nicol, 1997, *

C’est un film froid, lisse. Ce qui aurait pu être une qua­li­té, mais non ; ça ne sert même pas une ambiance par­ti­cu­lière.

La nar­ra­tion est asez mono­tone, les angles de prise de vue sont par­fois assez mal choi­sis, ce qui est d’autant plus dom­mage que la pho­to est pro­pre­ment magni­fique. L’idée de départ était bonne, mais on s’est un peu per­dus en route ; dom­mage.

Reste un film pas désa­gréable, qui vous fera pas­ser deux heures, sans vous tenir en haleine de bout en bout mais sans déplai­sir.

Voir aussi :