Bienvenue à Gattaca

d’Andrew Nicol, 1997, *

C’est un film froid, lisse. Ce qui aurait pu être une qualité, mais non ; ça ne sert même pas une ambiance particulière.

La narration est asez monotone, les angles de prise de vue sont parfois assez mal choisis, ce qui est d’autant plus dommage que la photo est proprement magnifique. L’idée de départ était bonne, mais on s’est un peu perdus en route ; dommage.

Reste un film pas désagréable, qui vous fera passer deux heures, sans vous tenir en haleine de bout en bout mais sans déplaisir.