It follows

de David Robert Mitchell, 2014, ***

Si vous voulez voir un film vaguement érotisant, avec un peu de nudité, de la violence, et des scènes psychologiquement difficiles, ça sera toujours mieux que Cinquante nuances de dodo. Si, toutefois, vous aimez les films surprenants, vraiment originaux et qui vous prennent à revers pour vous faire frissonner par surprise, vous pourriez être vaguement déçu : ce n’est finalement q’un film de genre assez classique, sauvé tout de même par une poignée de scènes efficaces, un montage soigné et la bonne volonté évidente du casting comme de l’équipe technique.