Broken city

de Allen Hughes, 2012, ***

Tous les ingrédients du polar classique (l’ex-flic devenu privé, les politiciens corrompus, la femme fatale, le secret honteux du héros, les intérêts privés masqués), dans ce qui est très précisément… un polar classique, de bout en bout.

Pour les amateurs du genre, il y a tout ce qu’on peut souhaiter ; pour les autres, le manque d’originalité du film sera évident et développer une empathie pour les personnages ne sera pas gagné.