Le dernier rempart

de Kim Jee-woon, 2013, ****

Des fédéraux dépassés qui laissent échapper un dangereux dingue, une organisation criminelle aux moyens illimités, et un shérif qui refuse de bouger. Voilà les ingrédients d’un film sans doute très bête et bien ridicule, mais décomplexé, ouvertement parodique et très amusant.

Bien sûr, les prestations d’acteurs sont sans histoire (et bien sûr, Schwarzenegger joue toujours mieux un robot qu’un humain) ; évidemment, le scénario ne s’embarrasse ni de vraisemblance, ni de philosophie ; bien entendu, certaines scènes sont d’un ridicule achevé.

Mais. c’est. fun.

Et des fois, c’est sympa de voir un film en laissant son cerveau à la maison — un truc que la presse ciné semble avoir du mal à comprendre.