Foxfire, confessions d’un gang de filles

de Laurent Cantet, 2012, **

Quelques beaux moments, de bonnes actrices, quelques plans sym­pas, mais…

Mais un film fina­le­ment plein d’idées reçues et sur­tout, sur­tout !, un vrai manque de rythme nar­ra­tif qui, au final, laisse som­no­ler le spec­ta­teur de bout en bout.