Resident evil : retribution

erreur de Paul Anderson, 2012

C’est une blague, c’est ça ? C’est pour la caméra cachée ? Non mais sérieux c’est une blague ?

Je veux dire, c’est pas possible que personne à la production n’ait vu que commencer avec la seule bonne idée, puis enchaîner les niveaux, pardon, les séquences de la manière la plus répétitive possible allait faire un film particulièrement chiant ?

Si ?

Alors le scénariste avait goûté lui-même au virus T ? Et mordu le réalisateur, les producteurs et les distributeurs ?

En tout cas, je ne vois pas d’autre explication au fait que cette merde soit sortie en salles, plutôt que direct sur NT1…