Resident evil : retribution

erreur de Paul Anderson, 2012

C’est une blague, c’est ça ? C’est pour la camé­ra cachée ? Non mais sérieux c’est une blague ?

Je veux dire, c’est pas pos­sible que per­sonne à la pro­duc­tion n’ait vu que com­men­cer avec la seule bonne idée, puis enchaî­ner les niveaux, par­don, les séquences de la manière la plus répé­ti­tive pos­sible allait faire un film par­ti­cu­liè­re­ment chiant ?

Si ?

Alors le scé­na­riste avait goû­té lui-même au virus T ? Et mor­du le réa­li­sa­teur, les pro­duc­teurs et les dis­tri­bu­teurs ?

En tout cas, je ne vois pas d’autre expli­ca­tion au fait que cette merde soit sor­tie en salles, plu­tôt que direct sur NT1…

Voir aussi :