Radiostars

de Romain Levy, 2012, ****

Une comé­die cho­rale fran­çaise, avec des acteurs comiques et un humo­riste, qui parle des émis­sions humo­ris­tiques mati­nales à la radio : disons-le tout net, ça n’est qu’à moi­tié appé­tis­sant. On s’attend à retrou­ver les trois vannes de la bande-annonce, un moment chiant avec un type qui donne des leçons aux autres, et qu’à la fin tout le monde est heu­reux et pis voi­là.

Bon, on peut pas tota­le­ment igno­rer ce rac­cour­ci. Par exemple, le moment de don­nage de leçons est bien là, bien pesant, bien gluant comme d’hab.

Mais le reste…

Un film à vannes qui marche, voi­là ce qu’est Radiostars. Les dia­logues sont comme ça : ça fuse dans tous les sens, à toute vitesse, sans temps mort. Et ça marche, aus­si, parce que les acteurs n’en font pas des tonnes (mais quelques kilos quand même, en par­ti­cu­lier Pascal Demolon qui pousse sou­vent un peu trop loin) et que toutes les bâches sortent avec un vrai natu­rel.

Après, bon, c’est sans his­toire, hein. Mais c’est tel­le­ment rare, un film comique qui fait vrai­ment rire…

Voir aussi :