Contagion

de Steven Soderbergh, 2011, ***

Pour ceux qui n’auraient pas suivi la grippe aviaire, la grippe porcine et le SRAS, voici donc un résumé.

Bien tourné, bien joué, pas chiant, intéressant même, prenant intelligemment le problème sous plusieurs angles — un père qui a perdu femme et fils et tente paranoïaquement de protéger sa fille, des agents du centre de contrôle des maladies et de l’OMS, des toubibs qui développent un vaccin, des villageois qui veulent ce vaccin… —, Contagion n’a rien pour déplaire. Il lui manque juste un quelque chose qui nous ferait vraiment prendre sympathie pour ses personnages, une étincelle quelconque qui en ferait autre chose qu’un résumé des actualités autour des pandémies de ces dernières années.