Dragons 2

de Dean DeBlois, 2014, **

Dragons n’avait pas un fond très original, mais il était rempli de petits détails touchants ou loufoques et il profitait d’une réalisation sans faille et de personnages attachants et bien écrits.

Dragons 2 n’est pas plus original, il est encore mieux réalisé et il est rempli de clichés éculés et souffre de personnages qui ont mal grandi — de jeunes ados un peu paumés, les voilà jeunes gens arrogants, et je ne parle même pas du « Harold, je suis ta mère » ouvertement piqué à L’Empire contre-attaque.

Il y a tout de même un point haut là-dedans, lorsque le principe d’autorité indiscutable du dragon Alpha sur les autres est poussé à son terme — note aux gens qui veulent y emmener leurs mômes : vérifiez avant comment les vôtres vivent la mort de personnages, y’en a plusieurs dans la salle qui ont chouigné un moment. Dommage que la suite soit assez mal gérée et prévisible, alors qu’il y avait un scénario alternatif bien plus marrant à étudier (imaginez que les deux Alpha décident de se barrer ensemble en snobant les histoires humaines, tiens…).

L’ensemble n’est pas mauvais, c’est même plutôt agréable, mais ça n’a rien du petit bijou qu’était le premier opus.

  • Marion

    C’est peut être parce qu’il clôturait ma fête du cinéma (15 films en 4 jours) mais je l’ai trouvé touchant. Alors oui bien sûr [spoil], « je suis ta mère » et paf tu perds un autre membre de ta famille, ça alourdit. Mais j’ai trouvé ce film très beau (aussi esthétiquement).
    Mais peut être après digestion, j’aurai pas le même avis.
    Après combien de temps vous écrivez vos critiques ?

  • Oui, graphiquement, esthétiquement, côté montage et gestion du rythme, etc., c’est très réussi. Et oui, y’a des côtés touchants, c’est juste un peu lourd et plein de clichés. 🙂
    Là, je l’ai vu le dimanche et j’ai rédigé le jeudi. Mais y’a pas vraiment de règle, il y a des films que je laisse mûrir, d’autres pour lesquels j’écris tout de suite, d’autres que j’oublie purement et simplement et trois mois après je retrouve le ticket en me disant « j’ai vu ça, moi ? »… Ça dépend aussi du temps disponible sur le moment (j’ai publié quelques critiques depuis mon téléphone parce que j’avais rien d’autre à faire en attendant une deuxième séance, mais si je sors du ciné le dimanche à la bonne heure pour me coucher, il y a des chances que ça traîne un peu avant de passer à la critique).

  • Bonjour, je vous contacte pour vous proposer de publier certains de vos avis cinéma dans notre magazine lememo05 diffusé dans les Hautes Alpes (et prochainement ailleurs). Notre démarche est d’avoir des avis autre que « professionnels ». L’idée est d’avoir un pour et un contre, et libre aux lecteurs de choisir. Nous choisirons des articles parmi différents blogs comme le votre.
    Nous commencerons dans le prochain numéro. Nous mettrons un lien vers votre blog et ce serait sympa, de votre coté, de mettre un lien vers notre site http://www.lememo.com. A bientôt.
    Nadège Meunier

    • Bonjour,

      il est malheureux que vous n’ayez pas eu la curiosité de naviguer un peu sur le site pour chercher si, par hasard, il n’y aurait pas quelque part une adresse pour me contacter directement. Parce qu’en postant votre proposition sur un article au hasard, vous m’incitez juste à me comporter avec la même désinvolture et le même manque de patience.

      Donc, si vous aviez pris une seconde pour chercher, vous vous seriez aperçue que je suis journaliste ; je suis payé pour lire entre les lignes. Par exemple, je sais que « notre démarche est d’avoir des avis autres que ‘professionnels' » est la version polie de « nous cherchons un maximum de contenu sans débourser un cent ».

      Je sais également qu’un contenu a une valeur, et que proposer à un journaliste de travailler gratuitement est toujours assez mal perçu par l’intéressé. Il m’arrive de partager mon contenu gratuitement avec des sites commerciaux, mais il y a une condition expresse : qu’ils m’apportent un service. Par exemple, j’ai longtemps publié mes chroniques cinéma sur Allociné ; j’ai arrêté lorsque le service qui m’était fourni n’a plus correspondu à mes attentes. Je les publie actuellement sur SensCritique, mais il se peut que je décide d’arrêter si ledit site cesse de fournir le service que je souhaite.

      En tout cas, je ne vois pas quelle raison pourrait me pousser à faire cadeau d’un contenu qui a une valeur (le magazine qui m’emploie, qui certes ne parle pas de cinéma, me paie 15,16 € bruts par heure et rémunère les pigistes environ 80 € par page).

      Donc, si vous souhaitez reprendre mes chroniques, celles-ci n’étant pas des contenus originaux puisqu’elles sont publiées ici même, je suis ouvert à toute négociation pour cession de droits d’auteur ; si vous souhaitez des articles originaux, je suis ouvert à toute négociation pour rémunération à la pige. Si vous souhaitez des contenus gratuits, vous pouvez réfléchir à une proposition de service susceptible de m’intéresser pour proposer un échange de bons procédés.

      Dans le cas contraire, vous pouvez les produire vous-mêmes, ainsi vous devriez assez rapidement comprendre pourquoi un contenu a un prix.

      Cordialement,

      Franck Mée.

      • Bonjour,
        Merci de votre réponse aussi rapide. J’entamais un message tout en longueur et plein d’explications comme le votre, mais gagnons du temps.
        Il aurait été plus facile d’en parler au téléphone mais en effet, je n’ai pas trouvé vos coordonnées et je suis allée au plus simple.
        Le contenu, on le fait quand on le veut, là l’idée était justement d’avoir les avis de M. Tout le Monde.
        De toute évidence, vous n’êtes pas M. Tout le Monde.. Vous êtes Quelqu’un apparemment.

        Je vous souhaite bonne continuation.
        Bien à vous,
        Nadège

        • Probablement quelqu’un qui ne veut pas travailler gratuitement pour un site qui se rémunère au travers de la pub.

          Et qui semble vouloir profiter du contenu rédigé par d’autres « bien sympa » pour faire prospérer son business.

  • Eul Fred

    Et pan dans la gueule !!!

    ça fait du bien hein ???