Le bruit des glaçons

de Bertrand Blier, 2009, **

81 % de recommandation pour ça… Décidément, Allociné est à côté de ses pompes. Oo

L’idée, le dialogue entre un homme blasé et dépressif et son cancer venu faire connaissance, a un potentiel gigantesque. Les acteurs, Dujardin et Dupontel en tête, également. Les dialogues, pour leur part, sont excellents.

Alors quoi ? Pourquoi ça marche pas ?

Parce que Blier nous fait régulièrement du théâtre au lieu de cinéma. Cherchez pas plus loin : c’est le défaut majeur de ce film. C’est du coup mou et lourdingue alors que le sujet méritait un traitement tout en finesse et en élégance. Un film sur la dépression, la solitude, la maladie, qui se transforme en vaudeville hors-sujet pendant cinq minutes tous les quarts d’heure et dont le montage tourne rapidement au soporifique, c’est vraiment dommage.