Bad lieutenant : escale à la Nouvelle-Orléans

de Werner Herzog, 2008, **

La descente aux enfers d’un flic accro aux médocs, à la coke et à l’héro, dans une Nouvelle-Orléans ravagée par Katrina, qui veut trouver les assassins d’une famille de dealers africains exécutés jusqu’aux gosses.

Bonne ambiance, bon thème pour un vrai film noir, bons acteurs, mais petits soucis de rythme dans la seconde partie, sous-exploitation du personnage interprété par Val Kilmer, et happy end d’autant plus ridicule qu’elle fait partie des interdits du genre (une vraie fin de vrai polar, c’est celle de Dernier domicile connu ou de Thelma et Louise).