Blood : the last vampire

de Chris Nahon, 2009, ***

Film fan­tas­tique plu­tôt ryth­mé, pas for­cé­ment extrê­me­ment ori­gi­nal mais qui mêle assez habi­le­ment le teen-movie et le film de monstres. Ne fera pas date dans l’histoire du ciné­ma, mais per­met de pas­ser 1h40 sym­pa.

Petit regret tout de même : prendre une Coréenne pour jouer une Japonaise, c’est pas gênant esthé­ti­que­ment (c’est qua­si­ment la même eth­nie, au contraire des Chinoises qui jouaient dans Mémoires d’une gei­sha), mais quand on tourne un quart du film en japo­nais, ben vau­drait mieux quelqu’un dont c’est la langue mater­nelle. Pas que Ji-Hyun Jun ait une pro­non­cia­tion cho­quante pour mon oreille de fran­çais, mais il m’a sem­blé une fois ou l’autre qu’elle man­quait un poil de natu­rel dans les scènes en jap, notam­ment par rap­port à Koyuki Katō.