Enemy

de Denis Villeneuve, 2014, *

D’abord, il faut évi­dem­ment noter que Jake Gyllenhaal est déci­dé­ment un acteur fran­che­ment excep­tion­nel, pas­sant d’un rôle à l’autre avec un natu­rel impres­sion­nant.

Ensuite, il faut éga­le­ment recon­naître que c’est à peu près la seule qua­li­té de ce glou­bi­boul­ga intel­lo-chiant qui se regarde le nom­bril sans jamais savoir de quoi il parle.